COMINES: Collège de la Lys : création d’un bassin éco-épurateur

Durant deux semaines, sept élèves et quatre professeurs du Centre de Formation en Alternance du Gard-Nîmes-Rodhilan sont venus créer un bassin éco-épurateur avec noue paysagère au Collège de la Lys, site Saint-Joseph. 

Ces activés s’inscrivent dans un projet Erasmus+.  Les élèves de la section horticulture du Collège de la Lys se sont joints aux Français.  Signalons encore que deux élèves ont suivi un stage à l’entreprise Saugrain et deux autres à l’administration communale.

« Lors d’une visite préparatoire, en janvier, les professeurs ont visité les trous de mines, à Zandvoorde.» explique Valérie Delevoye, chef de culture au Collège de la Lys.  «C’est là qu’ils ont eu l’idée de créer un bassin éco-épurateur en mai, avec leurs élèves.  Cette technique est courante dans le Sud de la France. »

L’endroit choisi est dans la mouvance du changement d’entrée du Collège de la Lys. En effet, suite à la construction d’un cyclo-piéton, il est prévu dès 2020 d’organiser l’entrée principale pour les élèves à l’arrière de l’école. « L’idée, poursuit Valérie Delevoye, est de récolter les eaux de pluie de la salle des sports pour l’amener dans le bassin où elles seront épurées au moyen de plantes pour être ensuite rejetées dans la nappe phréatique. »

Julien Fontanelli, l’un des formateurs, résume le projet : « Le bassin a été creusé sur 1,80 mètre.  Ensuite, par un système de débordement, l’eau est recueillie dans une noue, une sorte de fossé végétalisé, qui recueille provisoirement l’eau. ». « Cette noue, c’est un peu le symbole de nos tranchées de départ », renchérit Valérie Delevoye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 7 = 2