Handicap, la nécessité de sensibiliser

Répondant à l’invitation de l’association « Un Autre Regard », deux militants du PS Comines-Warneton se sont rendus à Billy-Berclau (France) pour participer à une matinée de sensibilisation. Se déroulant en trois parties distinctes, ils ont été mis à rude épreuve par les membres de l’association.

Tout d’abord, Michael Deswarte a dû faire ses courses dans le Supermarché Auchan et se confronter aux difficultés qui touchent toutes les personnes en fauteuil roulant : comment ouvrir un congélateur, comment attraper les articles hors de portée, comment circuler, tout simplement, quand d’autres clients laissent leurs caddies en plein milieu des allées. Le directeur d’Auchan Billy-Berclau effectue de son côté beaucoup d’efforts pour rendre son magasin accessible, mais se heurte lui aussi à la nécessité d’achalander correctement son magasin.

Ensuite, Cédric Givaudan aura dû aller du supermarché jusqu’à la mairie de la ville. Là encore, lui et d’autres participants à l’action auront connu la difficulté des travaux de voirie, des voitures qui « dépassent un peu » des lignes, mais qui au final empêchent poussettes, personnes âgées ou personne en fauteuil de circuler sans risque.

Pour finir, deux personnes dont Cédric ont été soumises à un entretien d’embauche réalisé par Coraline Dekeyser, spécialisée dans l’insertion des handicapés, mais qui « jouait » cette fois un recruteur se permettant de poser des questions dérangeantes et déplacées, comme cela arrive trop souvent.

Ils ont donc postulé à un travail d’agent libre service, en fauteuil roulant, et ont dû répondre au recruteur à des questions concernant leurs potentielles absences prétendues plus nombreuses que pour les personnes ne portant pas de handicap, ou les effets de leur traitement. Le tout sous l’œil du maire de la ville, Steve Bossart.

Même si des efforts sont faits, beaucoup restent à faire dans notre entité. Participer à ce genre d’actions permet de mieux se rendre compte des difficultés rencontrées par les porteurs de handicap visible ou invisible. Nous espérons que les cafetiers y penseront en montant leur terrasse, que les automobilistes seront respectueux des zones de stationnement et que bientôt porter un handicap ne soit plus un handicap.

https://www.facebook.com/ladifferenceestuneforce/

1-Copier

Image 1 parmi 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

83 − 77 =