JE T’A(B)IME

Contradiction entre l’amour parfois idyllique et ce besoin d’emprise et de destruction dans la relation de certains couples.

En 2018, rien qu’à Comines-Warneton, 185 procès verbaux liés aux violences intrafamiliales ont été rédigés par la Zone de Police. Cela représente plus d’une plainte tous les deux jours ! En Belgique, le phénomène est estimé à 45.000 dossiers annuels.

Sans oublier que la violence entre partenaires peut être sourde et insidieuse, beaucoup de
situations restent souvent cachées. A la frontière entre le phénomène sociétal et l’intimité, la violence entre partenaires nous pousse à nous positionner, en tant que professionnel, en tant que proche, en tant que victime ou qu’auteur.

Nul ne reste indifférent. C’est pour mieux comprendre ce phénomène de domination et des enjeux qui s’y jouent, mais aussi pour dépasser les stéréotypes, que la plate-forme ‘éducation permanente’ a créé cette campagne de sensibilisation.

Notre objectif est d’impliquer chacun : hommes-femmes ; jeunes-personnes plus âgées ; citoyens-professionnels ; impliqués-proches ; … car nous avons TOUS notre rôle à jouer. Cela pourrait déjà commencer par reconnaître qu’une relation DOIT être basée sur le respect ; de soi et de l’autre

Partenaires : Les membres de la plate-forme ’éducation permanente’ du PCS de Comines-Warneton, à savoir Amarrages, L’AMO Agora Jeunes, le Centre culturel, le Centre de Lecture publique, le Centre Local de Promotion de la Santé du Hainaut Occidental, Comines Contact Culture, Le CPAS, Les Equipes Populaires, Les Femmes Prévoyantes Socialistes Wapi, Jeunesà votre service, la Maison d’Accueil L’Oasis, la Maison de Jeunes Carpe Diem, le Plan de Cohésion Sociale, Présence et Action Culturelles, le Planning familial Centre Aurore Carlier, La Source asbl, Maison médicale «Stéthoplus», Vie Féminine Mouscron-Comines, la Zone de Police Locale de Comines-Warneton

Coordination : Centre culturel MJC.

Les actions proposées