Visite au Repair’Café (Repair’CoWa) de ce jeudi soir

Une nouvelle édition du Repair’Café avait lieu ce jeudi soir en la salle de la maison du peuple à Le Bizet.

Un Repair’café est un endroit dans lequel chacun peut amener un objet en panne et tenter de le réparer avec l’aide et les conseils des bénévoles présents pour redonner vie à vos objets et vous apprendre à les réparer vous-même. « Ce n’est pas un lieu où l’on répare « à la place de », mais bien un lieu de transmission de connaissances et de partage de compétences. C’est aussi un geste écologique et économique. Et pour se faire une idée de ce qui n’est pas jeté, nous pesons tout ce qui entre ici» explique Cédric Givaudan, responsable de la communication du Repair’Café 

Pour vous aider, une équipe de bénévoles composée de Michaël Deswarte, Sébastien Lallemant et Cédric Givaudan avec l’appui de Xavier Torrez et Dominique Devisscher qui font partie du Repair’Café d’Armentières. « On conseille, on leur dit  si c’est réparable ou non et éventuellement les pièces à acheter afin de réparer. Si malgré nos explications, ils n’y parviennent pas, ils peuvent revenir avec les pièces et la machine à réparer lors du rendez-vous suivant et on les aide » explique Xavier.

Mais le Repair’Café a d’autres services à proposer comme la récupération de machines en panne dont les gens souhaitent se séparer. « Dans ce cas il suffit de venir remplir une fiche et nous passons récupérer le matériel chez vous s’il est trop imposant. Pour de petits appareils nous invitons les personnes à nous les ramener. Nous démontons ces machines afin de récupérer des pièces qui pourront servir à en réparer d’autres » explique Sébastien Lallemant qui est le Président de l’association de fait. Et c’est le cas de Rudy qui possédait une machine à laver et un sèche-linge défectueux et qui est venu proposer de venir les récupérer. « Pour nous c’est un réel service, non seulement on ne doit plus aller les déposer au parc à containers mais en plus ça peut aider d’autres personnes. Que demander de plus ? » nous dit-il. Michaël est venu avec un ampli qui ne fonctionne plus correctement : « Je trouve le concept excellent, il faut y adhérer !  On lutte contre l’obsolescence, on apprend à réparer soi-même, on évite les déchets. C’est un geste économique et écologique. Je possède de nombreux appareils qui ne fonctionnent plus, je vais leur amener pour les pièces. C’est assez amusant de savoir que le petit transfo qui était dans un de mes lecteurs CD va peut-être se retrouver dans un autre appareil. »

Les responsables souhaitent trouver des bénévoles supplémentaires et aimeraient trouver des couturières. Ils sont également à la recherche de petit matériel électrique. Ils souhaitent d’ores et déjà remercier Euro-Brico Center pour les outils fournis et Hubo pour les anciens appareils.

La prochaine édition aura lieu en mars et se délocalisera à la Maison des Jeunes Carpe Diem de Comines. Notez également qu’une session du Repair’Café d’Armentières aura lieu mi-mars.

Repair'Café 1

Image 1 parmi 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 − = 49